Objectif 3

 

 

Une reconnaissance du métier ambulancier.

Le problème:

Aujourd’hui la profession d’ambulancier n’est pas reconnue à Belgique. Par cela il n’y a pas de description de fonction de la profession. Cependant, les conditions de travail minimales des ambulanciers ne sont nul part décrites (salaire minimum, pension, horaire, formation…) Comme ça, il est très difficile de négocier les conditions de travail. En élaborant une reconnaissance formelle nous pouvons donc améliorer les conditions de travail des ambulanciers et s’efforcer de plus de participation.

Notre cible:

Une reconnaissance de la profession avec une description de la fonction correcte, bonnes conditions de travail et une réforme de la formation, apprentissage et formation continue. Néanmoins l’employeur et la fonction de l’ambulancier.